mercredi 22 février 2012

Sortie rythmée

Ce midi je devais faire une sortie rythmée : après environ une demi-heure d'échauffement, je devais faire 45 minutes sur la plaque en tournant bien les jambes. La météo était franchement favorable pour la saison : grand soleil, 7°C, vent très faible. C'était agréable de rouler dans ces conditions.

Je me suis échauffé normalement sur les quais de Saône puis j'ai grimpé la montée du boulodrome de Neuville. Je voulais profiter des longues lignes droites sans circulation du plateau de la Dombes pour faire ma séance de travail. Dans la montée, j'ai constaté que les valeurs affichées par mon compteur étaient fausses : la distance déjà parcourue me semblait élevée et la vitesse était très supérieure à ma vitesse réelle. Le temps écoulé, le rythme cardiaque et ma fréquence de pédalage étant corrects, j'avais quand même tout ce qu'il me fallait pour réaliser correctement ma séance.

Une fois en haut, j'ai pu commencer le travail spécifique. J'ai passé la plaque et j'ai tenté de tenir une cadence proche de 100rpm. Le début a été assez laborieux, sur une route avec un goudron ne rendant rien du tout et avec des creux et bosses ... c'était galère, je passais chaque petite bosse à 85rpm, donc ne respectais pas les consignes. Pour ne rien arranger, le léger vent était en plein de face. Arrivé au bout de cette première ligne droite, j'ai cru que j'allais vomir. Cette première phase a duré 11' pendant lesquelles ma FC moyenne a été de 166bpm pour une cadence moyenne de 91.

J'ai quand même directement repris mon travail, après avoir levé le pied une dizaine de secondes. Cette fois le goudron était meilleur, la route était plate et le léger vent n'était pas handicapant. J'ai pu y faire du travail que je pense de qualité : 9'30 à 167bpm pour une cadence moyenne de 95. Cette 2ème ligne droite m'a mené au sommet de ma boucle, il me fallait désormais entamer le retour pour rentrer chez moi prendre une douche puis retourner au boulot.

Enfin, j'ai attaqué la dernière phase de travail : le parcours était d'abord plat, puis un long faux plat descendant m'a ramené sur les quais de Saône où j'ai fini sur du plat au milieu de la circulation. 16'30" de travail à 162bpm pour une cadence de 99, mais avec quelques zones de gêne quand je devais tourner sur les ronds-points ou respecter des priorités à droite ou des stop. J'ai ensuite fini la sortie peinard en tournant les jambes.


La sortie s'est pas trop mal passée, mais ne m'a pas rassuré : je me suis bien employé sur des routes planes et sans vent significatif, pour une vitesse pas extraordinaire (enfin, sauf si on se fie au relevé Garmin, qui est faux). De plus, le fait d'avoir eu 3 nausées en cours de sortie, même si elles ne m'ont pas gênées, me laisse penser que j'étais en surrégime et qu'un poil plus vite j'aurai complètement explosé. Cependant, ma condition physique n'est pas catastrophique et je vois que ma débauche d'efforts depuis 15 jours est en train de payer : je me sens de mieux en mieux ! Je crois que grâce à l'aide de mon entraineur, je suis sur la bonne voie. Je ne serai pas prêt samedi, mais mes objectifs sont au coeur de l'été donc j'ai encore le temps de m'y préparer en toute sérénité.

Consultez le relevé de mon Garmin, sur Strava.
NB : la distance réelle est de 36km, ne vous fiez pas à la distance ni à la vitesse !

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut,

2 petites questions :
Quand et quoi manges-tu lorsque tu roules pendant ta pause déjeuner?
Pour cette saison, tu te payes les services d'un coach perso?

Anonyme a dit…

comment tu arrive a faire 200 bornes?

Florent LIGNEY a dit…

Salut,

Je mange un bon petit déjeuner le matin vers 8h, ensuite je m’entraîne sans manger avant ni pendant.
Je mange en général 1h après la fin de la sortie, soit vers 14h30, un plat de féculents variés (pâtes, riz, semoule, pommes de terre), un peu de viande facile à manger (saucisses, jambon, salami), un laitage et des fruits.

Je dispose en effet des services d'un entraineur. C'est un ami qui officie dans un club de DN1 et qui m'a proposé ses services afin de m'aider à m'améliorer.

Florent

PS : pour le second anonyme, j'ai du mal à comprendre ta question. Je ne fais pas 200km.

Anonyme a dit…

il coute combien ton compteur grmin

Anonyme a dit…

tu achete ou ton vélo,tes gants,ton casque...

Florent LIGNEY a dit…

Mon compteur Garmin coute 250€.

Le problème du capteur de vitesse n'est pas lié au garmin : ayant des rayons plats, je ne peux pas utiliser l'aimant qu'ils fournissent donc j'ai conservé l'aimant de mon compteur polar ... sauf que la vis est légèrement aimantée, et comme elle passe devant le capteur il voit passer 2 aimants et double la vitesse (et la distance).

Je n'ai pas ce problème avec mon autre paire de roues, pour laquelle j'ai utilisé le bon aimant. J'en ai un autre que je vais monter, afin de faire des tests.


Pour mon matériel, j'achète tout sur internet, sur divers sites : sport-shop, bikeo, chain-reaction-cycles, ...et des fois les sites des constructeurs en direct.