mardi 15 décembre 2015

A la découverte du plus haut niveau du cyclocross

Voici près d'un an que je prépare un projet dont je n'ai jamais parlé publiquement sur ce blog. Un projet improbable, un projet qui avait peu de chances d'aboutir. Un projet que je prépare avec minutie, pour lequel je me renseigne auprès de personnes compétentes afin de prévoir tous les cas de figure et de ne manquer de rien.

(Diegem 2014, cette épreuve se dispute en nocturne chaque année)

Hier, la dernière pierre du projet s'est mise en place. J'ai été sélectionné pour la manche de coupe du monde de cyclocross de Zolder. Cette manche de coupe du monde vient s'ajouter à la manche de superprestige de Diegem, aux manches de BPOST Trofee de Loenhout et Baal, ainsi qu'à l'épreuve de Bredene (n'appartenant à aucun challenge). Ces 5 épreuves, des 3 challenges les plus importants du cyclocross mondial, seront réparties sur 7 jours.

(le parcours de Diegem)

N'étant pas une dame, n'ayant pas moins de 18 ans ni moins de 23 ans, je vais courir dans la catégorie Elite. Avec les meilleurs coureurs du monde. Sur le même circuit, à la même heure, dans les mêmes conditions. Bon, la seule chose que je verrai d'eux ce sera leur dos dans la zone de départ et sur les premières minutes de l'épreuve ...



J'avais découvert l'ambiance des cyclocross belges il y a 2 ans à Diegem (vous pouvez relire l'article ici). En tant que spectateur, j'en ai gardé d'incroyables souvenirs : plusieurs milliers de spectateurs en botte de caoutchouc, bonnet solidement enfoncé sur la tête et verre de bière bien accroché à la main. Des chants et des rires se mélangent à mes souvenirs de boue glissante et de froid glacial. Parce qu'une vidéo vaut mieux que 1000 mots, je vous laisse regarder la vidéo que j'avais faite :


Je vais découvrir cette fois ce que vivent les coureurs. L'enfer de la boue sur deux roues, qui glisse sous nos roues et se colle sur le vélo. Les difficultés techniques, qui n'auront rien à voir avec ce que je connais en FSGT et FFC. Les cris de clameur des 15 à 20 000 spectateurs au bord du circuit. On m'a prévenu qu'il faudrait signer des autographes pendant l'échauffement. J'ai prévu un marqueur dans la liste des choses que j'emporte et, n'ayant pas de "carte coureur" à distribuer, je mettrai des flyers pour mes sites cols-cyclisme et eau-cyclisme ... les deux disposent désormais d'une version néerlandaise qui leur sera peut-être utile cet été.

(parcours du cyclocross de Loenhout)

Mon objectif sur ces épreuves ? Sportivement, je n'ai rien à espérer. Même si j'étais seul au départ, vu la difficulté du circuit, je ne serai pas certain de gagner ... ne pas tomber et rien casser sera le premier point. Le plus important pour moi sera de prendre du plaisir et de profiter pleinement de chaque instant. Je crois aussi que je vais revenir avec une expérience enrichissante, même si je ne sais pas à l'avance quels enseignements je pourrai en tirer. Ces épreuves sont ce qui se fait de mieux en terme d'organisation.

(parcours du cyclocross de Baal)

Bien que sportivement je n'ai rien à espérer, je m'entraîne depuis 6 mois avec ces épreuves comme objectif. C'était l'objectif principal que j'avais cité à Alban quand je lui ai demandé de devenir mon entraîneur. On a travaillé pour progresser sur les contre-la-montre, mais en ayant en arrière-plan ces échéances. Le travail actuel n'était pas seulement destiné aux épreuves que je dispute ces derniers week-end, mais un pic de forme est prévu pour cette période. Pour prendre un maximum de plaisir, j'espère passer un maximum de temps sur le circuit. Contrairement aux épreuves locales, les commissaires nous arrêtent avant que les meilleurs nous doublent. Je veux donc retarder au maximum cette échéance.

Je vous préviens à l'avance que mon programme sur cette période sera très chargé et que je n'aurai probablement pas la possibilité d'écrire mes articles le soir. Il faudra se lever tôt pour s'installer sur place et se coucher tard pour ranger / laver la matériel ... et je privilégierai la récupération. Je vous partagerai dès que possible ces expériences.

13 commentaires:

  1. Super défi ! On croise les doigts pour toi.

    RépondreSupprimer
  2. Félicitations Florent ! Je sais que tu vas prendre un max de plaisir. C'est une grande chance de pouvoir participer à ce genre d'épreuve et en plus avec les élites. Peut-être un jour je pourrais également réaliser un de mes rêves comme celui-la. Si tu as besoin, fais signe. A+ . Stéph.M du VCVV

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Stéphane.
      J'ai acheté / loué du matériel, la seule chose qu'il me manquait c'était un vélo de rechange (si je casse le dérailleur sur la première course, en trouver un entre Noël et le jour de l'an ne sera pas facile). Mon équipier Sébastien va me prêter celui d'un de ses fils, donc en principe je n'ai besoin de rien. Merci pour ta proposition.

      En principe je viens samedi au régional (je suis encore atteint par la gastro, j'espère que ça ira mieux d'ici samedi), je pourrais te donner des infos si tu veux en faire quelques-uns toi aussi l'année prochaine.

      Supprimer
  3. Salut.

    Comment as-tu fait pour avoir cette qualification?

    C'est une chance énorme! Profite bien.

    Thomas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Thomas,

      C'est assez simple : j'ai rempli le formulaire de demande de la FFC. Il n'y avait que 6 demandes pour 8 places, j'ai donc été accepté.
      J'avais également demandé la manche de Namur, mais il y avait plus de 8 coureurs ayant fait leur demande ... j'ai donc été recalé.

      Supprimer
    2. Ok!

      Et bien maintenant... Force et honneur! xD

      Au plaisir.

      Thomas.

      Supprimer
  4. Bravo Florent, Bon voyage et bonnes courses, tu vas rentrer épuisé mais avec des souvenirs inoubliables. Au retour tu vas avoir du travail pour nous relater tes belles journées passées au cœur du haut niveau de cette belle discipline. Michel S.

    RépondreSupprimer
  5. SAlut Florent.
    Génial, après le tour de fête. De grandes et belles épreuves.
    Tu disais que tu devais descendre de vélo si tu étais doublé. De fait, tu mises sur combien de tour faisables ?
    Julien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je table sur 2 tours : les circuits sont prévus pour que les meilleurs mettent en général 10 minutes par tour, si je fais 2 tours en 15 minutes ça fera l'équivalent de 3 tours de 10 minutes pour eux. En partant dans l'optique que mon effort fera une grosse vingtaine de minutes et en sachant qu'il n'y aura pas de bouchon pour me gêner, le temps de 15 minutes au tour me semble plausible. Pour pouvoir faire 3 tours il faudrait que je passe sous les 13 minutes 2 tours consécutifs, ce qui me semble très ambitieux.

      Supprimer
  6. Salut Florent
    formidable défi..que la force soit avec toi..
    bonne chance
    Claude

    RépondreSupprimer