samedi 12 août 2017

Nouveau cycle d'entraînement

Mes deux premiers cycles de l'année sont terminés depuis peu : le premier devait m'amener à la victoire sur une épreuve Pass'Cyclisme au printemps (ce que je n'ai pas réussi à faire), le deuxième m'a amené à la conquête des deux monuments italiens (c'est une réussite, avec Milan - San Remo en juin puis le Tour de Lombardie en juillet). J'entame à présent un nouveau cycle d'entraînement vers un objectif pas spécialement prévu en début d'année.

Contrairement à mes habitudes, je ne participerai pas aux contre-la-montre dont la préparation occupe habituellement mon mois d'aout et dont les compétitions occupent mes week-ends de septembre jusque mi-octobre. Cette année pas de contre-la-montre : j'aurai la tête occupée à la préparation de mon mariage, qui aura lieu mi-octobre. J'aurai pu faire la majorité des épreuves habituelles, la préparation du mariage ne me prendra pas spécialement de temps car (presque) tout est déjà prêt, mais mentalement je n'ai aucune envie de me livrer à fond d'ici la. A une (ou deux ?) exceptions près, j'y reviens dans quelques lignes.


J'avais envisagé une préparation cyclocross pour être performant sur les épreuves de novembre / décembre, mais j'ai abandonné cette option. L'entraînement en aout et septembre n'aurait pas posé de problème, mais entre le mariage mi-octobre et le voyage de noces fin octobre, j'aurai une quinzaine de jours sans toucher de vélo. Comme je ne suis pas certain d'avoir envie de prendre des risques dans les sous-bois un mois après avoir reçu un anneau à ne pas perdre, partir sur deux mois de préparation puis quinze jours de coupure sans être certain d'avoir envie d'utiliser toute cette préparation ensuite, ça ne m'enchante guère. Il n'est pas impossible que je fasse des cyclocross cet hiver, mais ce sera juste pour le plaisir et sans préparation spécifique.


Bref, suite au Tour de Lombardie et après quelques jours de repos / réflexion, j'ai décidé de partir sur un objectif purement personnel : améliorer ma meilleure performance sur 20 minutes. Je mets 22 minutes pour achever mon ascension de référence qui me sert à mesurer mon CP20 (puissance maximale tenue sur 20 minutes). Mon objectif est d'atteindre les 20 minutes sur cette ascension de référence. Ca va être dur mais je pense que c'est possible. Le chrono dépendant de facteurs extérieurs comme le vent et la température, la valeur physique qui me servira de référence sera le chiffre 300. 300 watts, évidemment. On retombe sur la multiplication de mon âge (30ans) avec l'âge de ce blog (10 ans). Ce sera mon exception numéro 1 à ma non-envie de me livrer à fond avant le mariage.


La deuxième exception sera la grimpée de Chaussan, s'il fait beau ce jour la. S'il pleut, ce sera sans moi. En 2016 j'y ai pris la 21ème place en un petit peu moins de 32 minutes. Si j'augmente mon niveau sur 20 minutes, mon niveau sur 30 minutes va lui aussi évoluer et j'espère que cette amélioration va me permettre de rentrer dans le TOP 10 cette année. Ce ne sera pas facile, mais je pense que c'est possible.

Bref, me voila reparti pour un nouveau cycle d'entraînement.

2 commentaires:

  1. Elle n'est pas géniale cette ascension pour en faire un objectif de CP20. Avec une intersection à feu rouge en plein milieu où il faut tourner à gauche, c'est vraiment la loterie pour ne pas ruiner les 10 premières minutes d'effort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le feu rouge ne me dérange pas, il est toujours vert quand je passe et je passe toujours à des heures sans circulation donc pas de soucis pour passer cet endroit. En revanche, le virage en épingle avec quelques mètres de descente devant la base militaire me casse bien plus l'effort ... la relance au bout de 18 minutes fait très mal !

      Supprimer