mercredi 6 août 2008

Montée du Mont Thou avec Lionel

Aujourd'hui, avec Lionel, nous sommes montés au Mont Thou en passant par la fameuse montée de la madone de Couzon ! Dans les rues de Couzon, Lionel est parti tambour battant avant de rentrer dans le rang quelques kilomètres plus loin. Cette montée est vraiment difficile : la pente y est constante et il n'y a jamais de replat ... quand on la monte à fond, on laisse des litres de sueur sur le goudron !

En haut de la partie difficile je lève le pied et attends Lionel qui a un peu décroché sur la fin. La suite de la montée est plus facile, on récupère un moment puis j'élève petit à petit le tempo afin d'arriver à bloc en haut ! A 500m de la fin, on double un cycliste qui a du nous prendre pour des fous ... je n'ai pas compris ce qu'il nous m'a dit quand je l'ai doublé, mais il semblait dépité.

Au col de la croix de presles, on est redescendus par Poleymieux. J'ai complètement raté mes premiers virages : a chaque fois je ne réussissais pas à prendre la bonne trajectoire et me retrouvais planté au milieu de la route ! Ca m'arrive de louper un virage ... mais en louper 4 de suite, ça n'avais jamais du m'arriver.

On est ensuite montés sur le plateau de la Dombes en prenant la route allant de Neuville à Montanay. Au pied de la montée je ne me sentais pas très bien : je n'avais pas de forces ... Lionel a donc pris une centaine de mètres d'avance sans trop s'en rendre compte. Je me suis rappelé qu'en vélo il fallait serrer les dents et qu'il fallait accepter de souffrir pour progresser alors c'est ce que j'ai fait ! Je me suis fait violence afin derefaire mon retard : j'ai réussi à récupérer quelques mètres mais pas la totalité de ce que j'avais perdu ! Il m'a attendu en haut et nous avons filés en direction de Sathonay par les petits vallons.

Je termine la sortie pas trop mal. Demain j'espère pouvoir effectuer une première reconnaissance du circuit de la Polymultipliée Lyonnaise ... si la météo me le permet !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire