jeudi 30 août 2018

Des chronos, sans grandes ambitions

La saison des contre-la-montre a repris le week-end dernier. Autour de Lyon, j'avais noté deux épreuves à mon calendrier : Saint-Cyr (près de Mâcon) le samedi, que j'ai utilisé ces dernières années comme course de reprise, et Trept (près de Bourgoin-Jallieu) le dimanche.


Ce week-end il y aura également la possibilité d'enchaîner deux épreuves, dont la traditionnelle épreuve de Corbas. Mais ce sera sans moi le week-end à venir, comme ça a été sans moi le week-end passé. Initialement, j'avais prévu de faire l'ensemble de la saison des chronos, mais j'ai été retardé dans ma préparation par des problèmes de dos tout le mois de juillet ... puis par des travaux d'habitation et un déménagement ce mois d'août. J'avais prévu de faire le plus gros de ma préparation en juillet puis de maintenir ma forme en aout pendant les travaux / déménagement, mais vu que je n'ai pas pu faire le gros de la préparation en juillet ni en août, le mois de septembre arrive sans que je ne sois vraiment prêt.

J'ai à peu près maintenu ma forme, roulant entre deux verbes du premier groupe : mesurer, protéger, porter, percer, clouer, visser, découper, scier, plier, couper, raboter, assembler, coller, reboucher, nettoyer, aspirer, ranger, emballer, déballer ... Ca n'est pas suffisant pour atteindre mon potentiel maximum, donc j'irai sur les prochaines épreuves avec l'unique objectif de tout donner et de me faire plaisir.

Les épreuves auxquelles j'ai participé ces dernières années subissent en 2018 une hécatombe. Les épreuves de Saint-André-de-Corcy, Saint-Georges-d'Espéranche, Saint-Bonnet-de-Mure, Chatillon-sur-Chalaronne et Taponas n'auront pas lieu cette année. Le championnat Rhône-Alpes FFC de contre-la-montre a disparu depuis plusieurs années. L'épreuve de Treffort a eu lieu fin mai. Du coup, le calendrier se retrouve clairsemé : certains week-end il n'y a rien à moins d'une heure et demi de Lyon ... et certaines journées, comme le 13 octobre, il y a deux épreuves aux portes de Lyon (la grimpée d'Yzeron et le gentleman caladois).

Bref, cette année, je ferai quelques chronos mais pour le plaisir, au plus haut niveau possible mais pas à mon meilleur niveau. On verra ce que ça donne, en espérant que la météo soit favorable.