samedi 7 mars 2009

102km dans les monts d'or

Sébastien, David et Julien

Julien m'attendait devant chez moi en début d'après-midi : on est descendu à Bocuse retrouver Sébastien. Sur les quais de Saône, celui-ci nous a montré sa forte progression de l'hiver en prenant la majorité des relais, malgré le vent de face. Je lui prenais de timides relais, ne souhaitant pas me découvrir trop tôt : dans sa roue je tournais les jambes et me sentait bien. On a récupéré David à Neuville puis on a filé en direction d'Anse. David et Sébastien ont alors fait la majorité du travail : je les ai aidés au début mais me suis senti moins bien d'un coup (j'avais les muscles qui se crispaient sans raison) et me suis mis dans leurs roues.



On a grimpé Lachassagne : je me sentais bien jusqu'à mi-pente où mes muscles de l'ensemble des 2 jambes ont recommencés à se crisper ! Je les ai laissé filer devant et ai tenté de limiter la casse. On est redescendu à Anse puis on est rentré par les quais de Saône : on prenait chacun nos relais (vent de dos cette fois) en accélérant progressivement l'allure jusqu'à St germain où un sprint est venu perturber la bonne entente. Je ne me sentais pas très bien et n'ai rien pu faire lors de l'accélération progressive de Sébastien et ai assisté de (très) loin au sprint. Les relais ont repris jusqu'à Collonges mais sans moi, qui était de nouveau sujet à des problèmes musculaires. Julien a ensuite fait quelques photos avant Bocuse.

Julien courant demain au GP Mathias Piston, il est rentré directement chez lui. Sébastien, David et moi avons entamé l'ascension du Mont Verdun en passant par St Cyr, St Didier puis Limonest. Dans les faux plat avant Limonest j'ai de nouveau été victime de mes muscles ... c'est pas marrant de voir les autre filer et de sentir que ses jambes ne répondent plus ! En haut de la montée du Verdun, David nous a quitté et est rentré chez lui : il doit désormais s'occuper de son fils Baptiste né jeudi dernier ... avec Sébastien on est redescendu sur Limonest et on a refait une montée, avant de descendre sur Chasselay et de rentrer via les quais de Saône.

Au final, ça m'a fait faire 102km : ca m'aura permis de faire une longue sortie avant la course de St romain de Popey de samedi prochain. Je termine un peu cramé, mais pas complètement mort.

Voici le parcours

Aucun commentaire:

Publier un commentaire