jeudi 15 juillet 2010

Coucher de soleil dans le Beaujolais

Ce soir je suis allé rouler 2h dans le Beaujolais, jusqu'au coucher du soleil. C'est un de mes moments favori, d'autant plus que pour une fois la température était agréable, qu'il n'y avait pas de vent et peu de circulation ... des conditions parfaites pour la pratique du cyclisme !

Je me suis échauffé en tournant les jambes sur les quais jusqu'à Anse. J'ai profité pendant 200m de l'aspiration d'un tracteur remorquant une grosse remorque de blé : l'odeur du blé mélangée à celle du mazout, à 40km/h, était surprenante mais je n'ai pas eu le temps d'en profiter longtemps car nos routes se sont séparées rapidement.

Après Anse je me suis attaqué à la montée de Lachassagne. Plutôt qu'attaquer la montée, je devrais plutôt dire chevaucher la montée tant j'étais à l'aise ! J'étais vraiment surpris de monter aussi vite et je crois avoir réalisé un de mes meilleurs chronos ... il faut dire que je n'ai pas fait semblant d'appuyer sur les pédales (172bpm de moyenne) mais la vitesse était tout de même plus élevée que d'habitude au même rythme cardiaque. Je craque légèrement dans les 100 derniers mètres et suis obligé de me rasseoir sur ma selle, mais rien d'inquiétant.

J'ai récupéré un peu sur la route des crêtes jusqu'à Charnay puis dans la descente jusqu'à Chatillon passant par Alix. Une fois dans la vallée de l'Azergues, j'ai recommencé à lâcher les chevaux en tournant les jambes, mais sans me mettre dans le rouge : 160bpm étaient le bon compromis entre "profiter de ma forme en envoyant du lourd" et "me faire plaisir en roulant".

Après un dernier sprint à Albigny, dans lequel j'ai jeté mes dernières forces, j'ai effectué un retour au calme plaisant. J'ai fait une super sortie qui m'a regonflé le moral à bloc, je me suis vraiment éclaté (au point de tenter un superman en fin de sortie, preuve que j'étais en confiance !) : je crois que le vrai Florent Ligney est sur le retour !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire