dimanche 12 décembre 2010

Sortie du 11 décembre

Hier, je suis allé me dégourdir les jambes comme chaque samedi (ou presque). Comme chaque samedi (ou presque) je me suis retrouvé seul sur les routes.

J'ai remonté les quais sa Saône tranquillement dans un premier temps (histoire de m'échauffer) puis j'ai un peu accéléré l'allure ... notamment après avoir rattrapé un gars sur une zone de faux plat montant : j'ai mis un grand coup d'accélérateur pendant 3km juste après l'avoir doublé. Mon coup d'accélérateur n'a servi à rien car le gars n'a même pas cherché à s'accrocher dans ma roue, et que ce n'est pas mon genre (bien au contraire) de mettre les autres dans le vent 20m derrière moi par sadisme (enfin, je considère comme tel ceux qui doublent, accélèrent brutalement pour te décrocher, puis restent à la même allure que toi 20m devant). Enfin, quand je dis que ce geste n'a servi à rien, c'est faux : ça m'a fait travailler musculairement et cardiaquement.

J'ai traversé la Saône puis ai "jardiné" sur les contreforts du plateau de la Dombes : j'ai repris plusieurs montées qu'on prenait lors des sorties club du samedi aprèm à la grande époque. Ces routes, que j'emprunte peu, m'ont fait remonter les souvenirs d'un paquet de batailles qu'on s'est livré sur ces pentes ... Ah, nostalgie, quand tu nous tiens ...

J'ai ensuite filé sur Ambérieux en Dombes via des routes de traverse. J'y ai été très tranquille. Après Ambérieux j'ai commencé la phase de retour. Pendant que je me ravitaillais, j'ai été rattrapé par 8 coureurs du club de l'AC Lyon-Vaise. Je me suis calé quelques kilomètres dans leurs roues, le temps de finir de me ravitailler et de les observer, puis suis allé prendre ma part de relais. Le groupe était sympa, les relais tournaient pas trop mal (ils n'étaient pas parfait, notamment car certains commençaient à fatiguer ... et que je passais mon temps à relancer l'allure de plus en plus fort).

Sur la fin, on s'est disputé 2 sprints. Ayant fait une bonne part de boulot depuis mon arrivée dans le groupe je me suis permis d'y participer, avec succès. Je réussis à me détacher légèrement lors du premier mais coupe mon effort un peu trop tôt et me fais déborder par un gars que je n'avais pas vu dans ma roue. Sur le second, le sprint est légèrement tumultueux : je me fais enfermer 2 fois mais réussis à me faufiler dans un trou de souris pour aller remporter le sprint.

On est ensuite rentré tranquillement en discutant. Je suis satisfait de ma sortie : le fait de rouler en groupe m'a fait du bien, c'est toujours plus sympa que de rouler seul. J'ai pris RDV pour retourner rouler avec eux les samedis à venir.

Comme toujours, vous pouvez consulter mon parcours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire