jeudi 7 avril 2011

Sortie en bord de Manche

bord de mer

L'entrainement du jour avait pour but de s’adonner à une de mes pratiques favorite : l'entraînement en bord de mer. Quand j'en ai l'occasion, j'adore rouler sur les routes le long de la plage. Ces routes offrent souvent une vue dégagée qui permet d'admirer aussi bien les mouettes qui volent dans le ciel (mais ça, quand on en a vu une, on les a toutes vues), que les filles qui bronzent en maillot de bain sur la plage (et ça, quand on en a vu une, on a quand même envie d'en voir d'autres). Ces routes permettent également de respirer un air marin vivifiant, rempli d'iode et de bonnes odeurs ... et de se prendre des grains de sables dans les yeux, grâce au gentil vent qui y souffle toujours abondamment. Bref, j'adore ces routes.

campagne picarde

On s'est rendu en voiture à Abbeville, lieu de départ de la sortie cycliste. Un secteur de petits pavés de ville sur les 2 premiers kilomètres nous a rappelé, au cas-ou nous l'aurions oublié, que dans 48h nous serons sur les traces de l'enfer du Nord. On est alors parti tourner en rond sur des petites routes de campagne. Ces routes étaient paisibles car dénuées de circulation, mais n'étaient pas de tout repos : c'était une succession de creux et bosses, reliées entre-eux par des routes complètement exposées au vent car passant au milieu d'immenses champs. Au cours de la traversée d'un village, Stan manque de tomber en touchant à 3 reprises ma roue arrière dans un virage. Ca a été chaud !

photo en bord de mer, à Ault

On est arrivé au bord de la mer à Ault, village célèbre (localement) pour ses falaises de craie. Après quelques photos en bord de mer, un mur de 400m à 19% nous y attends. J'ai pu y passer mon petit plateau (30 dents) pour la première fois depuis près d'un an. Je doute qu'il me serve sur Paris-Roubaix, mais au moins je sais qu'il passe sans soucis. On a ensuite fait un loooong bout de cyclocross sur une piste caillouteuse le long de la digue. Je tiens à remercier GoogleMaps pour cette découverte : j'avais vu qu'une route longeait la mer, mais ce merveilleux outil ne m'avait pas précisé que la digue empêchait de voir la mer, ni que ce n'était pas goudronné. Je pense qu'au vu de la longueur de ce secteur caillouteux (plus de 5km), il aurait été classé 4 étoiles sur Paris-Roubaix. Sur la fin, j'en avais sacrément marre et attendais avec impatience de revenir sur le goudron.

partie cyclocross le long de la digue

On a ensuite pris une vrai route goudronnée le long de la plage. C'était très agréable, d'autant plus que le vent était favorable. On a filé plein pot en direction de la pointe sud de la baie de Somme, marquée par le phare de Hourdel. On a ensuite pris la piste cyclable jusqu'à Abbeville. Celle-ci est plutôt bien aménagée quand il n'y a personne. On s'y est régalé., toujours poussé par un vent favorable.

Le phare de Hourdel

C'était une bonne sortie, j'ai apprécié. J'aurai préféré que la zone de cyclocross soit goudronnée et qu'on ait vue sur la mer, mais bon ... Je me sens bien, mes valeurs cardiaques me le confirment, mon coeur étant la plupart du temps entre 115 et 120bpm.

Consultez le parcours relevé par le GPS de Guy.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire