samedi 25 juin 2011

Déblocage à la veille du Prix du Moulin à vent

Aujourd'hui, à la veille de l'exigeant Prix de Romanèche-Thorins, j'ai effectué une sortie de déblocage en compagnie d'Hippolyte. Un bon vent du Nord soufflait, il nous a donc fallu trouver un itinéraire relativement abrité afin d'éviter de dépenser trop d'énergie.

On a roulé au train jusqu'à St André de Corcy. Entre Les Echets et St André de Corcy, un junior s'est glissé dans nos roues pour profiter de notre train. Il nous a quitté comme il nous a rejoint : sans un bruit, sans dire un mot.

calèche mariage

En passant devant l'église de St André de Corcy, on est tombé sur une procession de mariage : un cortège d'individus étaient en train de se déplacer à pied de la mairie jusqu'à l'église. En tête se tenait la mariée, dans une calèche tirée par 2 gros chevaux. Ah, les charmes de la campagne : si un tel cortège se tenait dans les rues de Lyon, d'une part la moitié des personnes seraient mortes écrasées (ils marchaient un peu au milieu de la route), d'autre part les chevaux seraient morts asphyxiés par les gaz d'échappements.

On a continué notre chemin à travers bois, sur des routes très agréables car à l'ombre, à l'abri du vent et sur un goudron tout neuf ! Un véritable billard se déroulait sous nos roues. Après avoir rejoint Civrieux, on a récupéré un vent favorable pour rentrer. Poussé par le vent, on a pu accélérer l'allure dans la succession de coups de culs à franchir. Au pied du dernier, là où se dispute traditionnellement un gros sprint, je menais un train à plus de 60km/h quand une voiture nous a doublé et a freiné progressivement nous obligeant pratiquement à nous arrêter. J'ai été contraint de faire un sprint de 200m, en côte, avec un départ quasiment arrêté !

coupe du blé

Le retour au calme s'est bien passé (si on fait exception d'une voiture qui m'a volontairement grillé une priorité à droite, et du fait que les voitures du mariage à Cailloux étaient garées comme des sauvages anarchiques). Je suis satisfait de ma sortie, surtout que j'ai pu profiter de paysages variés : les champs de maïs et de tournesols ont bien poussés, le blé est en train d'être coupé, ... c'est sympa à voir ce changement de décor continuel.

Consultez notre parcours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire