dimanche 8 avril 2012

Déblocage frisquet

En fin d'après-midi, après avoir regardé Paris-Roubaix, je suis allé faire mon traditionnel déblocage de veille de course. Il faisait particulièrement frais, ce qui m'a obligé à ressortir une tenue longue alors que je les avais toutes soigneusement pliées et rangées.

J'ai retrouvé Julien dans la montée de St romain, j'ai fait demi-tour et on a rejoint les quais de Saône. Avec un léger vent de face tout le long de la phase aller pour rejoindre Trévoux, j'ai roulé en tournant bien les jambes et en maintenant un effort modéré mais constant. Julien m'a pris un ou deux relais, plus par principe que par nécessité : je me sentais bien, je n'avais pas spécialement besoin d'être relayé pour récupérer.

A Trévoux, on a entamé le retour : vent de dos, j'ai effectué mon déblocage. Je crois que le protocole recommandé par mon entraîneur me convient bien : 3 sprints d'une quinzaine de secondes en hypervélocité sur le petit plateau, à une intensité élevée (presque maximale). Les jambes tournaient vraiment bien, le coeur réagissait de manière impeccable ... j'avais vraiment de très bonnes sensations.

J'ai raccompagné Julien jusque chez lui, puis je suis rentré. Je crois que je suis en bonne forme et j'ai fait du volume qualitatif donc je suis en confiance avant la course de demain. Ma prestation à la Bisou m'a montré que j'avais la capacité à tenir le rythme sur les 75km de course qui m'attendent demain ... je suis certain que sauf incident je devrais me finir dans le 1er peloton. Je crois que j'ai enfin toutes les cartes en main pour accrocher un top15 voir top10 sur cette course qui jusqu'à présent ne m'a jamais réussie.

Consultez notre parcours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire