samedi 23 mars 2013

Le retour des sensations

Jeudi en fin d'après-midi, je suis allé rouler avec Julien. Pour ne pas revivre la mauvaise expérience de mardi, on est directement parti sur des petites routes sans circulation. Nous n'avions aucune envie de subir à nouveau les sautes d'humeur des automobilistes.

On a roulé un peu moins de 2h, sur un bon rythme. Je me sentais bien cardiaquement et musculairement, on a pu maintenir une bonne allure sans que je ne sois à la peine. On a de nouveau profité du coucher de soleil depuis les hauteurs, puis on est rentré en profitant des dernières lueurs du jour, secondées par quelques lampadaires à la lueur nettement mois agréable que celle rougissante dégagée par l'astre solaire avant qu'il ne disparaisse à l'horizon.


Ce matin je suis allé rouler avec Julien. Guillaume nous a accompagnés au début : il avait déjà roulé 3h30 avant de venir chez moi, il ne nous a donc pas accompagné jusqu'au terme de la sortie. Les sensations étaient très bonnes ce matin, je suis vraiment satisfait. J'ai l'impression de retrouver un niveau normal. Rien d'extraordinaire, je suis encore loin de mon meilleur niveau, mais je suis à un niveau habituel et c'est très positif.


Sur les 2 sorties, dans les derniers kilomètres j'ai testé mes fibres rapides afin de voir où j'en étais au sprint. Jeudi, j'ai voulu lancer le sprint d'un peu loin ... non seulement je me suis retrouvé incapable d'accélérer de manière explosive, mais en plus j'ai été incapable de tenir jusqu'à la ligne. Ce midi en revanche ça s'est mieux passé. Sur un sprint en côte cette fois, j'ai réussi à placer une accélération franche au démarrage, et à tenir jusqu'au sommet sans faiblir. Ca m'a fait énormément de bien de ressentir à nouveau de telles sensations, de sentir mon coeur s'emballer et l'acide lactique venir bruler mes muscles de l'intérieur. Des sensations que je n'ai pas connues depuis un bon moment, et que j'ai plaisir à retrouver.

Je vais continuer à rouler encore quelques temps pour le plaisir pur, sans effectuer d'entraînements destinés à progresser. D'une part mes genoux me posent toujours quelques légers soucis, que je veux régler en laissant du temps au temps. D'autre part, je veux m'en tenir à mon objectif de ne faire QUE les chronos de fin de saison, et il est trop tôt pour commencer à m'entraîner spécifiquement pour ça. J'ai encore le temps de profiter pleinement de ma passion, de rouler sans me poser de questions, par pure gourmandise envers ce sport que j'aime tant.


Consultez notre parcours de jeudi.
Consultez notre parcours de samedi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire