dimanche 9 juin 2013

Sortie test de récupération

Ce matin je suis allé rouler avec mon équipier Sylvain. Etant rentré tard (20h) et trempé de ma sortie hier, mon temps de récupération a été très réduit. Prendre une douche, me faire à manger, nettoyer mes affaires et mon vélo ... j'ai juste eu une courte nuit de sommeil, un petit déjeuner, et me voila reparti sur les routes de la région.

Au départ, j'avais quelques courbatures. Les premiers tours de roue n'ont pas été agréables, j'ai senti que j'avais fini fort la veille et mes muscles contenaient encore plein de toxines. D'autant plus que j'ai préféré dormir plutôt que m'étirer, ce qui n'a pas aidé à les faire partir.

J'ai roulé une demi-heure avant de retrouver mon équipier. Ensemble, on est parti dans la Dombes. Rapidement, 4 cyclistes du club de Manissieux nous ont doublé, on s'est mis dans leurs roues afin de bénéficier de leur aspiration et de leur itinéraire. Ca tombait bien, on ne savait pas trop où aller. On est resté avec eux pendant 30 kilomètres, avant de leur fausser compagnie car ils rentraient chez eux et allaient dans une direction qui ne nous arrangeait pas.

On a repris le chemin de la Dombes, en passant par une montée que je n'avais jamais emprunté. Je commençais à avoir mal aux jambes, et mon coeur ne montait pas autant qu'hier. J'en ai profité pour me tester dans les différentes bosses qui se sont présentées sur notre route. Ca m'a permis de récolter des données sur ma dérive cardiaque en fonction de la fatigue, ces informations me seront utiles lors du Tour de Fête afin de gérer mes efforts au fil des jours.

Au bout de 90km en commun, nos routes se sont séparées à notre point de départ. Je suis rentré par des routes bosselées, afin de voir comment mon corps réagissait. Si hier je m'amusais en jouant avec mon corps, cette fin de sortie était le retour de bâton. Je ne me suis pas trop désuni, je n'étais pas à ramasser à la petite cuillère, mais j'étais quand même beaucoup moins aérien et efficace. Il me reste encore du travail à faire en terme de récupération en vue du Tour : j'aurai clairement été incapable d'enchaîner correctement 2 étapes de montagne !

Ca m'a fait une sortie de 114km, 4h10 de selle et 885m de dénivelé. Ca m'a fait 260km en moins de 24h. Cette semaine, je compte effectuer mon dernier gros bloc d'entraînement avant d'alléger nettement les sorties sur les 15 derniers jours avant le Tour. Tels les pros qui peaufinent cette semaine leur condition physique sur le Tour de Suisse, je vais également peaufiner la mienne avant de laisser place à la récupération.

Consultez notre parcours.

Vous pouvez consulter ici l'ensemble des articles consacrés au Tour de Fête.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire