samedi 18 novembre 2017

Encadrement en cyclocross

Depuis mon retour de voyage de noces, passé à New York à la fin du mois d'octobre, je suis collé au goudron. Ca tombe bien, j'ai déjà plus de 11 000 kilomètres cette année et mes prochains objectifs seront au mois d'avril l'année prochaine, il est donc le moment de faire un break physique et mental.


Cette coupure est au gout de chacun. Certains coupent totalement avec le vélo, pour ma part je poursuis mes activités cyclistes mais de manière différente : cette année je fais du cyclocross sans objectif de performance. Surtout, après 10 jours de coupure totale liée au voyage de noces, mon volume d'entraînement est divisé par deux par rapport à mes habitudes : je roule "seulement" 5 à 6 heures par semaine au lieu de 10 heures.

Lors de ma participation au cyclocross de Bredene, en décembre 2015 en Belgique

Mercredi, avec les (plus ou moins) jeunes élèves du Lyon Sprint Evolution, on a repris les entraînements de cyclocross. Certains utilisent déjà leur vélo de cross en compétition chaque week-end depuis septembre, mais pour la majorité d'entre eux cette période d'entraînement sert à travailler l'agilité et l'équilibre sans participer à des compétitions.


La première séance nous a permis (à nous, les éducateurs) de leur (ré-)apprendre le passage des planches à pieds. C'était la première séance d'encadrement que j'effectuais depuis que j'ai fait valider mes compétences en cyclocross par la FFC en février. Pas fou, j'avais ressorti mon vélo quelques jours plus tôt et avais passé une heure à me remettre en mémoire quelques gestes techniques : la montée / descente de vélo, les dévers, les buttes, l'enroullé-freiné, les escaliers ... savoir faire correctement les gestes pour leur montrer ce qu'ils doivent faire, c'est un vrai plus !



Jusqu'à la fin du mois de décembre, les mercredis seront consacrés à cette belle discipline, mêlant physique et technique. Et nécessitant de nettoyer intégralement son vélo après chaque entraînement. Le circuit d'entraînement tracé autour du vélodrome de la Tête d'Or va encore être bien utile cette année : on a tous les exercices techniques sous les yeux, on a juste à se placer au bon endroit et à corriger ou féliciter celui / celle qui passe devant nous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire