mardi 26 août 2008

Quelques nouvelles ... dramatiques (fin)

Dimanche 24 août :
Jour de course, donc programme de jour de course !

Lever 7h30, départ du chalet à 8h45 à vélo pour rejoindre le départ de la course. Je récupère mon dossard, regarde mon heure de départ, puis vais me mettre au chaud dans la voiture en attendant l'heure de l'échauffement. Je reviendrai sur la course dans un prochain article (à lire ici).

J'ai ensuite passé l'après-midi au bord du lac en compagnie des autres coureurs, à manger un repas prévus par les organisateurs et animé par un groupe de musique latine bien sympa.

Le soir j'ai mangé un plat typique de la région : une fondue savoyarde ... mais avec modération, car la saison n'est pas terminée !


Lundi 25 août :
Journée de repos au chalet : je suis resté tranquille toute la journée à écouter de la musique, bouquiner, me reposer ... et à préparer ma sortie du lendemain. Je prévois d'aller faire tourner mes roues en Suisse. Je souhaite m'offrir comme dernier raid de la saison le Barrage d'Emosson.


Mardi 26 août :
Le drame : je pars à 9h20 en direction de la Suisse afin de grimper le col de la Gueullaz, menant au barrage d'Emosson.

Les jambes répondent bien mais le coeur à du mal à suivre et j'ai régulièrement des points de côtés dans la montée du col des Montets. Je monte au train, car je suis largement dans les horaires. J'arrive au pied de la montée, je grimpe parfaitement bien et n'ai aucun soucis : les jambes et le coeur répondent parfaitement, et le paysage est absolument magnifique !

En haut, je discute cinq bonnes minutes avec un Suisse qui s'intéresse au vélo. Je repars alors dans la descente, une belle descente sur une route large et bien goudronnée, un vrai régal. Je me souviens avoir passé le premier virage en épingle sans problèmes puis ... un vrai trou blanc ! Je reprends mes esprits assis dans une voiture, mon vélo est proprement rangé dans le coffre. J'ai des douleurs, je passe ma main sur mon front et elle en ressort pleine de sang !

Les souvenirs remontent petit à petit, et me permettent d'affirmer que j'ai culbuté la tête la première dans le fossé. Mon visage est très amoché, mon casque est explosé et possède de nombreuses tâches de sang. Ma jambe gauche refuse en grande partie de marcher, mon épaule droite et ma mâchoire me font un peu souffrir, j'ai des plaies et des griffures sur les jambes (surtout la jambe droite) ...

Le moral est en berne : ma saison est vraisemblablement terminée. Moi qui pensais tout éclater sur les courses ... je me suis tout éclaté le corps ! J'étais dans la forme de ma vie ... en quelques minutes je suis passé dans une immense souffrance.

Le menu : Chamonix, Col des Montets, Le châtelard, Barrage d'Emosson, ... plus environ 1.6km de descente !

3 commentaires:

  1. fiszer jeanc luc (aonang)27 août 2008 à 12:10

    je suis sur ton blog et ton forum que depuis ce matin et j'appercie tes commentaires humbles. j'éspère que tu pourras reprendre très vite le vélo. Je te souhaite un très bon retablissement.

    RépondreSupprimer
  2. Donne nous des nouvelles Flo !

    RépondreSupprimer