dimanche 6 avril 2008

La bisou, a peronnas

Ce matin, le réveil à sonné à 6h28. J'enfile ma robe de chambre car il fait frais et je pars prendre mon petit dej'. Vous devez vous dire "mais il est fou de se lever à cette heure un dimanche matin !!!". Hé oui, l'espèce cycliste est probablement folle ... comme me le faisais si justement remarquer Julien sur le chemin du retour "Les cyclistes doivent êtres les seuls à payer pour aller se faire mal !".

Bon, revenons-en à mon histoire : 6h30 petit déjeuner, 7h Julien passe me chercher et c'est parti pour 45min de voiture en direction de Bourg. Le temps est aux nuages avec quelques averses : rien de bien méchant, mais suffisamment tout de même pour mouiller la route et faire tomber la température !

On arrive sans problème au départ, on récupère nos dossards, on se change. Au moment de partir à l'échauffement les averses cessent et le ciel se dégage ! Cool, on ne va pas prendre la pluie !

La course ne se passe pas trop mal pour moi : je coince à mi-parcours alors que j'étais dans le groupe de tête, et que j'avais placé une attaque ! Dommage car je me sentais bien jusqu'à présent ! Je vous propose de consulter mon résumé de La bisou.

La prochaine course du mois d'avril devrait être le Prix de Vilette sur Ain dimanche prochain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire