dimanche 3 août 2008

Prix de St Trivier de Courtes

Cet après-midi j'ai couru le Prix de St Trivier de Courtes qui se tenait en plein coeur de la Bresse. La course était annoncée complètement plate mais en réalité il y avait une bosse d'environ 250m.

Pendant l'échauffement, j'ai écouté attentivement les conseils de mon mentor du jour : Sébastien m'indiquait en permanence ce que je devais faire, et me donnait des conseils sur le déroulement de la course "ici ça risque d'attaquer, alors sois bien vigilant et prépare toi à repasser la plaque". D'autre part mon genou s'est remis à faire des caprices dès le début de l'échauffement, me laissant envisager le pire ! Heureusement, la douleur a complètement disparue et ne m'a absolument pas gênée en course.

Au départ, je suis bien placé et en profite pour rester à l'avant du peloton. Je me place dans la roue de Sébastien et ai à côté de moi la compagnie de Sylvain et de Fabrice : ça ne roule pas très vite ce qui rends la course nerveuse et dangereuse. Des gars cherchent en permanence à remonter des places à tout prix ... et ça provoque des chutes. Quand les plus téméraires ont fini par tomber (ce qui en a calmé certains) et que les plus faibles ont lâchés, la course est devenue plus limpide.

Comme à mon habitude j'ai traîné en queue de peloton (vers la 60ème place) : c'est un point qu'il faut que j'améliore ! Dans les roues je n'avais aucun problème pour suivre : même si par moments ça roulait très très vite et que je tirais la langue, je ne me suis jamais senti en grosse difficulté.

Un peu avant la fin de l'avant dernier tour je suis remonté dans le peloton retrouver mes coéquipiers, en vue de placer une attaque ... que je n'ai pas osé placer. Je bataille pour conserver ma place tout le long du dernier tour : tout le monde voulait remonter se placer en vue du sprint final. Dans la bosse, à 4km de l'arrivée, Sylvain propulse David en tête de course : il sort à la pédale avec 3 autres coureurs ... derrière la chasse n'est pas lancée tout de suite, ça se regarde ... les 4 devant vont filer se disputer la victoire finale ! Je reste concentré afin de ne pas perdre de place et commence à préparer mon sprint. Dans la dernière ligne droite, je reste "au chaud" le plus longtemps possible : le peloton fait des zigzags sur toute la largeur de la route, ça frotte vraiment et je ne suis pas très à l'aise. Quand le sprint se lance je suis enfermé et suis obligé de prendre des risques pour doubler les coureurs. Je termine très fort mon sprint mais 30 coureurs ont déjà franchis la ligne.

David termine 4ème, je termine 31ème tandis que Sébastien prend la 35ème place. Les autres coureurs du club ne sont pas classés. Je suis satisfait de ma course : c'est la troisième fois que je termine dans le peloton ... et cette fois je me suis mêlé au sprint. Je progresse, et le meilleur reste à venir ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire