dimanche 31 janvier 2010

Travail de la force

Je devais initialement aller rouler le matin en compagnie de mes coéquipiers Vincent et Sylvain. Malheureusement une couche de neige est tombée au cours de la nuit, une neige très humide collant aux roues et rendant la chaussée glissante. Nous avons donc choisi, par prudence, d'annuler la sortie de groupe.

L'après-midi, je suis allé rouler seul : je voulais me dégourdir les jambes et travailler la force. Les petites routes n'ayant pas été salées, je suis resté sur les quais de Saône. Le trafic automobile y était raisonnable, je craignais qu'il y ait trop de voitures qui m'envoient de l'eau salée sur le visage ... il n'est pas marrant de se prendre l'eau soulevée par les roues de voitures, et encore moins marrant l'hiver quand c'est un mélange de boue et de sel !

J'ai fait l'aller, léger vent de face, en tournant les jambes. Sur le retour, j'ai joué avec mes dérailleurs afin de travailler la force : j'ai fait 15km sur le 52x13, mains en bas du guidon, en enroulant le braquet à 60tr/min ... le but n'est pas d'aller vite ni de se faire péter le coeur, mais juste de forcer sur les pédales.

Consultez le parcours.

NB : pour remonter chez moi je me suis fait piéger sur une route verglacée. Pendant 350m j'ai un peu galéré : quand je mettais tout mon poids sur la roue arrière pour éviter de patiner ma roue avant fuyait, quand je remettais un peu de poids sur ma roue avant c'était l'arrière qui patinait ... c'est l'inconvénient d'avoir un cadre léger en carbone et de ne peser que 60kg !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire