samedi 27 février 2010

Eole se déchaine

Malgré un avis de tempête, nous étions 4 cyclistes au rendez-vous du club ! Répondent présent à l'appel : Sébastien, Manu, le neveu de Sébastien et moi-même. Je ne suis pas apte à juger à partir de quel niveau de violence un vent est qualifié de tempête, mais je suis d'accord avec les météorologues pour affirmer que le vent était particulièrement fort cet après-midi !

Aujourd'hui j'ai eu une journée de moins bien : j'avais les jambes toutes molles, les muscles ne répondaient pas, le cardio était un petit peu haut par rapport à d'habitude, ... Vent dans le dos mon vélo avançait tout seul, j'étais impressionnant de facilité (j'ai fait un passage à 68km/h sur du plat, en caressant les pédales, sans forcer !). En revanche, quand le vent était de côté ou de face, j'ai été très performant au début mais j'ai rapidement montré mes limites : j'étais capable de suivre mais n'arrivais plus à assurer mes relais.

La sortie est tout de même positive : malgré la violence du vent de travers, je maitrisais plutôt bien mes cosmic et réussissais à tenir ma ligne. D'autre part, j'ai effectué une séance de fractionné : au début, vent favorable, je me mettais à bloc dans chaque petite bosse puis relâchait mon effort en haut ... jusqu'à la suivante. Les phases de relais vent défavorable m'ont également fait faire du fractionné, tout comme les quelques attaques de Manu. Je suis rentré chez moi bien entamé, je réussissais à enrouler sur le plat mais avait un peu de mal dès qu'il fallait forcer pour grimper.

Consultez le parcours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire