samedi 11 septembre 2010

Sortie express

Ne disposant que de temps pour rouler ce samedi, mais voulant tout de même faire un parcours un peu plus long que les classiques 40km de veille de course ou de début de soirée, j'ai été obligé d'augmenter ma vitesse moyenne. Et oui, je reste soumis à la formule vitesse = distance / temps ... si je veux augmenter la distance sans augmenter le temps, je suis obligé d'augmenter la vitesse. C'est mathématique, physique et logique.


J'ai donc fait la sortie à un bon train, je me sentais bien et le fait de produire un effort plus intense, assez proche de celui d'une course, ne me dérangeait pas. Par contre, j'ai noté que j'ai eu 3 passages à vide sans raison apparente : d'un coup, pendant une bonne minute, je me sentais scotché au goudron ... puis tout rentrait dans l'ordre et je pouvais reprendre mon rythme un peu élevé.

Je suis satisfait de ma sortie car j'ai vraiment eu de bonnes sensations. En revanche, ces petits creux me turlupinent : je me demande à quoi ils sont dus. Je vais voir s'ils se renouvellent ou non avant de m'inquiéter.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire