mercredi 18 avril 2012

Réglage du vélo de chrono

Hier soir, j'ai revu les réglages de mon vélo de contre-la-montre : comme certains lecteurs l'avaient constaté pendant les gentleman l'année dernière, mon vélo ne respectait pas tout à fait les dimensions règlementaires. De plus ma position n'était pas idéale, j'avais assez rapidement des douleurs. A l'entraînement il me suffit de me relever une dizaine de secondes pour diminuer les tensions avant de me remettre en position, mais en course ces quelques secondes de relâchement se transforment en secondes perdues par rapport aux autres concurrents. Quand on sait que chaque seconde compte, c'est dommage de laisser filer du temps à cause de ce genre de détails !

Etant donné que je vais participer à mes premières épreuves contre-la-montre officielles de la saison, j'ai pris le temps de conformer ma monture au règlement : ce serait dommage de me voir refuser le départ lors du contrôle du matériel.

Ce soir, j'ai donc effectué une sortie afin de tester ces nouveaux réglages. J'en ai également profité pour tester mon casque de chrono, qui est arrivé ce week-end, et que je compte utiliser dès lundi sur le CLM individuel du Tour de Sardaigne, puis jeudi prochain sur le contre-la-montre par équipes de ce même Tour de Sardaigne.

Je me suis échauffé tranquillement sur les premiers kilomètres, puis j'ai augmenté progressivement mon niveau d'effort jusqu'à atteindre un effort très soutenu sur 500m avant de relâcher la pression. A 50km/h, j'ai ainsi pu constater que le bruit résonnait à l'intérieur du casque de chrono ... à cette vitesse, le bruit du carbone des roues qui pénètre dans l'air fait un vrai vacarme ! Quand j'ai fini ma sortie, en enlevant mon casque, j'avais l'impression d'être dans une église : plus aucun bruit, tout était si calme ...

Enfin, avant de rentrer chez moi et d'enlever mon casque, j'ai quand même accompli un petit peu moins de 40km à 33 de moyenne. Pourtant je n'ai pas cherché à forcer ! Certes j'étais souvent en position de chrono, mais la plupart du temps j'étais sur le petit plateau et je tournais les jambes.


J'ai bien récupéré ces derniers jours, je fais enfin des nuits correctes, donc je retrouve le moral et de bonnes sensations. Je ne sais pas trop ce qui va m'attendre la semaine prochaine en Sardaigne, mais je suis prêt à me battre. Ca fait 3 mois que je m'entraîne dur pour ça, je ne compte pas baisser les bras si près du but.

Consultez ma sortie sur Strava.

Vous pouvez consulter ici l'ensemble des articles consacrés au Tour de Sardaigne.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire