mercredi 15 août 2012

Triptyque des monts d'or

Ce matin je me suis attaqué au triptyque des Monts d'Or : l'enchainement du Mont Cindre, du Mont Thou et du Mont Verdun. Ce triptyque n'a rien de compliqué car une fois au sommet de l'un, une route permet de rejoindre les autres en suivant approximativement la crête.

J'ai effectué la sortie en compagnie de Rémy. En l'attendant, debout devant chez moi, les douleurs aux genoux se sont à nouveau manifestées : j'avais l'impression que mes genoux allaient rompre d'un coup sec. C'est une sensation particulièrement désagréable.

La sortie a été chaude et venteuse : avec 28° dès 10h du matin, un soleil qui cogne fort, et un fort vent du sud apportant la chaleur méditerranéenne, il ne fallait pas oublier ses bidons. La sortie s'est bien passée, une fois chaud mes genoux ne m'ont pas gênés. Le vent m'a gêné, mais ça c'est plus naturel et vu sa force par moments ce matin, je trouve que je m'en suis bien tiré.

Il s'agissait de ma dernière sortie avant la Haute-Route. Dimanche matin, le parcours sera bien plus long et bien plus difficile. Et ce ne sera que le début de l'aventure...
Je vais volontairement faire les premières étapes en dedans, afin de ne pas risquer de rupture totale. Je verrai à l'issue de la 3ème étape comment la situation évolue. Comme me faisaient remarquer mes équipiers, entre finir 200ème et finir 400ème, ça ne changera pas grand chose (mon nom et ma photo ne seront pas en 1ère page du journal) ... alors qu'une rupture définitive du genou me priverait de tout plaisir. Or, à mon niveau, la seule chose qui doit guider mes actes c'est le plaisir pris à rouler.

Consultez le détail de notre sortie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire