mardi 19 mars 2013

Une voiture ça va, c'est quand il y en a plusieurs que ça ne va pas ...

En fin d'après-midi, je suis allé rouler avec Julien et Rémy. La météo était correcte : un léger vent, un soleil voilé et une température légèrement supérieure à 10°. Pas de quoi sauter de joie en temps normal, mais au vu des conditions climatiques de ces dernières semaines c'était agréable de rouler dans de telles conditions.

Contrairement à la météo, le comportement des automobilistes n'avait rien de correct. Dans les 8 premiers kilomètres, on a remonté une file continue de voitures bloquées par un bouchon. Si globalement les gens sont intelligents, certains crétins sont venus jouer les malins. Un petit coup de rétro par ci, un "je te tourne dessus" par la, un "je te coince contre le trottoir" par ailleurs ... puis des "je te frôle" et si tu gueule je te fais lâchement un doigt d'honneur devant mon rétroviseur central avant d'appuyer fermement sur l'accélérateur. Le genre de comportement qu'on rencontre à petite dose en général, mais qu'on a rencontré à grande échelle ce soir.

Une fois sortie de cette zone rouge, on a pu profiter du climat et de plus de quiétude. On est parti sur les petites routes de l'Ain, le genre de route où les seuls êtres vivants que l'on croise sont des chevaux, des pies et des corbeaux. Le genre d'endroit où les gros engins roulants faits de métaux et de plastique ne viennent pas faire de bruit qui perturbent nos conversations. On a roulé jusqu'au coucher de soleil, qu'on a observé depuis le plateau de la Dombes afin de bénéficier du meilleur panorama possible, avant de plonger sur les quais de Saône et sa "civilisation automobile" pour rentrer chez nous.

La sortie s'est bien passée en dehors des déboires des premiers kilomètres. Les douleurs étaient toujours présentes, mais elles sont très différentes de celles rencontrées cet été qui m'ont tenu plus de 3 mois loin de mon vélo cet automne. La cause est différente, je travaille à sa résolution avec mon kiné. Ca devrait prendre moins de temps. Je reste patient, convaincu que tout sera rentré dans l'ordre d'ici le début de l'été et que tout se passera bien pour un retour à la compétition sur les chronos de fin de saison.


Consultez les détails de notre sortie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire