mardi 18 mars 2014

Sortie dans les Monts d'Or

En fin d'après-midi, je suis allé m'entraîner dans les Monts d'Or en compagnie de Julien. Il est passé me prendre chez moi puis on s'est directement enfoncé dans le massif.


Sans échauffement, grimper la montée du Titan n'a pas été des plus simples mais j'ai adapté mon effort aux circonstances, quitte à laisser filer Julien un peu devant. A cette heure, s'échauffer sur les quais de Saône aurait été pénible en raison du fort trafic automobile : les animaux dans les bois sont aussi nombreux que les automobilistes sur les quais, mais ils sont nettement plus accueillants et nettement moins bruyants. En bonus, le paysage est plus sympa.

Après la montée du Titan, on a enchaîné deux montées du Verdun, l'une par la montée de la course de cote et l'autre par la base militaire. Dans la première ascension, j'ai retrouvé mon animal fétiche : un écureuil était en train d'ouvrir une noix en plein milieu de la route. Quand on est passé, il s'est juste décalé un peu sur le côté mais est resté sur le bitume sans trop se préoccuper de notre présence. Ca nous a fait sourire de voir ça. Lors de la première heure, on a donc aperçu sur le goudron 11 voitures, 12 cycliste, une poignée de joggeurs et ... un écureuil.


J'ai profité des ascensions pour travailler la rondeur de mon coup de pédale. J'ai remarqué que ces derniers temps j'ai tendance à beaucoup pousser sur les pédales et à tirer assez peu, ce qui provoque un micro point mort notamment quand je suis en danseuse à une cadence assez faible. Ma chaîne grinçant un peu, ce point mort s'entend nettement à l'oreille. J'ai donc profité des ascensions pour équilibrer mon pédalage. Ca me fera gagner en efficacité.

Une fois le pic de trafic passé, on est descendu sur les quais de Saône. On a retrouvé des automobilistes assez calmes qui ne nous ont pas traité comme des quilles de bowling. Les deux seules excités du volant qu'on a vu étaient en train de s'insulter au milieu de la route, leurs voitures étant arrêtées sur la file de droite sans bloquer la circulation.

Consultez notre parcours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire