mercredi 19 mars 2014

Endurance de force et encadrement des cadets du LSE

Cet après-midi j'ai effectué une séance d'endurance de force en compagnie de l'équipe des cadets du Lyon Sprint Evolution. Leur entraîneur habituel, Mickael Buffaz, ayant un empêchement il m'a transmis le contenu de la séance (parcours, explication de l'exercice) et m'a demandé d'encadrer la sortie à sa place. Me voila donc à encadrer 8 jeunes.

L'après-midi a commencé par un contre-la-montre pour arriver à l'heure au point de rendez-vous. Dans les derniers kilomètres, j'ai doublé un quadragénaire sur un vieux vélo avec changement de vitesses au cadre, en short + baskets logées dans des cale-pieds à l'ancienne, petit sac à dos et cheveux au vent ... il a sauté dans ma roue et est venu m'expliquer qu'il retournait au boulot après sa pause du midi puis il est revenu me remercier juste avant que nos routes ne se séparent pour "la grande aide et le gain de temps". Ni l'habit, ni le matériel ne font le cycliste.

La sortie de Lyon s'est faite par les pistes cyclables menant au Grand Parc de Miribel. Je ne les connaissais pas mais ce fut une bonne découverte : le goudron n'y est pas parfait, il y a quelques plots dangereux mis en plein milieu de la piste, mais on y est au calme vis à vis de la circulation automobile. Le long du Rhône, au milieu d'un léger rideau d'arbres, je n'avais pas l'impression d'être en périphérie de l'une des plus grosses agglomération de France.

On a rejoint le circuit de travail, à effectuer à 5 reprises. J'ai répété les consignes au pied et les ai laissé travailler tout en faisant de même. La première montée a servi d'étalon, ils sont tous partis trop fort et ont coincé dans la partie finale. Ils ont mieux géré leur effort dans les suivantes, afin d'être plus linéaire dans leur effort, en suivant mes quelques conseils.

Je n'en ai eu qu'un qui m'a fait n'importe quoi et qui était tantôt bien trop gros (tout à droite) ou tantôt bien trop petit (presque tout à gauche). Les autres ont bien travaillé, ils ont été studieux et sérieux, ce qui m'a permis de bien travailler également en restant concentré sur mon propre effort. Une fois l'exercice terminé, on est rentré calmement.

Consultez notre parcours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire