lundi 18 janvier 2016

Formation entraîneur club

Ce week-end, j'ai attaqué une formation dénommée "Entraîneur club". Cette formation, proposée par la FFC, est obligatoire pour pouvoir encadrer un groupe de cyclistes. Actuellement, quand j'encadre un groupe le mercredi après-midi, je suis obligé d'être l'assistant d'une personne diplômée et ne peux pas être seul.

Le but dans mon cas n'est pas de devenir l'entraîneur d'un club, mais de pouvoir accompagner seul l'un des groupes quand les entraîneurs officiels du club ne peuvent pas rouler. Le diplôme nécessaire à l'encadrement que j'effectue au sein du club est le même que l'on soit entraîneur ou simple encadrant.

Ce week-end, j'ai passé les deux premières des 5 étapes : la préformation et le module commun. Elles seront suivies par deux modules de spécialités (au choix entre la route, la piste, le cyclocross, le VTT, le BMX, le cyclisme artistique, le polo-vélo, ...) puis d'un stage pratique (que j'ai déjà largement validé au cours de mes 3 années d'encadrement).


La préformation, que je préfère nommer propagande, était des plus inintéressantes. Je vous laisse imaginer l'inintérêt de passer du temps à analyser l'organigramme de la FFC ... bon, j'ai découvert qu'on avait des DTN dans des domaines obscurs, dont le nom et le rôle m'échappent autant que celui du secrétaire d'état chargé des relation avec le parlement. On a aussi eu le droit au listing des différentes licences existant et à leur tarif respectif, à la liste des activités proposées par la FFC (au cas-ou j'ai une subite envie de pratiquer le cyclisme artistique ?) et diverses choses joyeuses dans le genre. Le principe du bénévolat est qu'on accepte de perdre du temps ... ils nous en ont donc fait perdre.

Le module commun donne des bases globales sur la pratique de l'effort sportif (les zones d'intensités, la notion d'aérobie/anaérobie et de lactique/alactique) et sur le rôle de l'entraîneur (qui dépasse largement ce que j'effectue au sein du Lyon Sprint Evolution). On nous a donné des clés à approfondir ensuite par nous même sur l'attention à apporter à nos jeunes (faire attention aux poussées de croissances et premières menstruations qui les fatiguent, tenir compte des heures de sport de leurs collèges), sur les rapports avec les parents (qui n'a jamais entendu un parent crier sur son enfant ou sur un arbitre ?) et les dirigeants du club.

Cette deuxième partie de la formation était nettement plus intéressante, même si certains passages étaient un peu rébarbatifs pour quelqu'un qui est sorti de l'école il n'y a pas si longtemps que ça. Revoir le système ventilatoire (l'oxygène qui passe de l'air au sang via les alvéoles des poumons, sang qui est difusé dans le corps via le coeur, qui se charge en dioxyde de carbone jusqu'au retour dans les poumons) ne m'était pas très utile mais le public dans la salle allant de 20 à 65 ans, revoir les bases de biologie était utile à d'autres. Merci au formateur, Yann Richard (CTD de l'Ain), qui a su rendre sa formation vivante et agréable à suivre.

Je pense avoir réussi l'examen terminant ce module de formation. La suite devrait se passer à l'automne. J'ai choisi les modules de spécialité Route et Cyclocross, J'espère que leurs dates coïncideront avec mes disponibilités et qu'il y aura suffisamment de places disponibles.

Plus d'informations sur ce diplôme : http://www.ffc.fr/diplome-entraineur-club/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire