mercredi 23 juillet 2008

Entrainement dans les monts d'or

Aujourd'hui j'ai effectué mon entraînement seul. Je me suis échauffé en remontant les quais, puis ai tourné à Couzon afin d'effectuer la difficile montée de la madone (également nommée "montée du Xyphos").

D'entrée je me suis imposé un rythme très soutenu et relançait dans chaque virage ! J'écrasais les pédales du plus fort que je pouvais dans cette pente qui est en permanence supérieure à 8% ... j'ai doublé un cycliste (qui semblait pourtant affûté) sans lui laisser la possibilité de se mettre dans ma roue ! Dans le dernier kilomètre avant la partie plus facile menant jusqu'au Mont Thou, je commençais à avoir des crampes mais continuais néanmoins à écraser les pédales avec énergie.

Arrivé sur la partie roulante, je récupère sur une centaine de mètres puis me remet à la limite de la zone rouge : je tourne les jambes et joue du braquet pour maintenir une vitesse supérieure à 25km/h ... jusqu'au dernier kilomètre ou je place une vive accélération. Je double à pleine vitesse un cycliste qui zigzaguait sur la route : je pense qu'en me voyant passer comme un TGV il a du jeter son vélo dans le fossé, par dégoût !

Je relâche mon effort et file en direction du Mont Verdun. Dans la descente, je récupère un groupe de 4 cyclistes qui veulent en découdre en pleine descente ! L'explication à très vite tourné à mon avantage : 4 coups de pédales pour relancer sur le 52x15 ... il n'y avait plus personne dans ma roue ! J'ai horreur de ces types qui se prennent pour des champions et qui ne savent pas s'écarter quand un type plus rapide qu'eux veut les doubler ... je suis énervé et du coup je fais la descente à fond jusqu'à Chasselay !

De retour sur les quais de Saône, je réenclenche la machine : je roule entre 40 et 45km/h, à fond, jusqu'à Couzon. Je termine tranquillement l'entraînement, satisfait de ma sortie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire