dimanche 12 avril 2009

Sortie de récupération

En ce dimanche de pâques, le monde du cyclisme est en ébullition : Paris-Roubaix se coure afin de mettre fin à la saison des classiques Flandriennes. Tous les meilleurs coureurs de classique du monde sont présents afin de tenter de terminer leur campagne des Flandriennes en apothéose. Les meilleurs dans cet exercice sont indiscutablement l'équipe Quick-Step de Tom Boonen, qui s'en est allé chercher une magnifique victoire après une course de mouvement extraordinaire ... chapeau ! Vous trouverez sur internet des millions de compte-rendu de la course, je vais rester fidèle à ma ligne éditoriale et ne pas vous proposer mon propre texte ...

Pendant que les meilleurs coureurs du monde franchissaient leurs premiers secteurs pavés je suis allé me dégourdir les jambes en compagnie de Julien. Comme je coure demain au prix de Villette sur Ain, on n'a pas fait trop de kilomètres. On a remonté les quais de Saône jusqu'à Albigny : dans le dernier kilomètre on s'est fait doubler par un vélo couché ! On roulait tranquillement, vent de face, mais j'ai été surpris de le voir me doubler ... vent de face c'est sur qu'il est avantagé grâce à sa moindre résistance à l'air. A Albigny on a fait demi-tour : on a descendu les quais jusqu'à Vaise, aidé par le vent favorable cette fois.

A Vaise, on est passé voir l'arrivée du Grand Prix de la ville de Lyon : la manche féminine a été archi-dominée par l'équipe originaire d'Italie ... elles terminent aux 7 premières places ! On a salué les gars du Vélo Club Caladois qui participaient à l'épreuve masculine, puis on est repartis.

On est rentré par les quais jusqu'à St rambert, où on a bifurqué pour rejoindre directement Collonges et rentrer chez nous. Je me sentais mieux qu'hier sans pour autant me sentir très bien, d'autant plus que la distance était moins longue et qu'on a roulé plus tranquillement. J'espère que demain les jambes seront revenues car la course est longue et difficile ...

Voici le parcours

Aucun commentaire:

Publier un commentaire