jeudi 29 octobre 2009

Travail hivernal

Ma saison étant désormais terminée, je rentre dans la période hivernale.

Cette période se découpe en 2 phases :
- la première phase est dédiée à la récupération, souvent via une coupure complète
- la seconde phase est appelée "travail foncier"

Pour moi, la récupération physique a déjà été entamée il y a un mois : à cause du raccourcissement de la durée des jours, je ne peux plus m'entrainer en semaine et ne roule donc plus que les week-ends. Physiquement, mes charges chaque week-end étaient faibles : je faisais un gentleman de 20km (soit une sortie de 40km avec l'échauffement et le retour au calme) le samedi, et une sortie de 80km dans le beaujolais le dimanche. Je vais à présent effectuer 2 sorties de 75km chaque week-end, mais en profitant du paysage ...
La récupération psychologique, nécessaire afin de ne pas tomber dans la lassitude, commence actuellement : j'ai fait ma dernière course samedi dernier, et peux enfin décompresser et rouler sereinement sans avoir à me demander si je ne suis pas en train de m'exploser les jambes avant une course.
Je n'effectuerai pas de coupure complète car je n'en ressens aucun besoin. Je ne roule que le week-end et ne vais pas effectuer d'entrainement complémentaire en semaine.

La phase de travail foncier, obligatoire car constituant la base nécessaire pour un futur travail fractionné, commencera pour moi début décembre. Le but sera d'accumuler les heures de selle, en tournant les jambes, afin de réhabituer les muscles et le coeur aux efforts. Au fil des semaines, les entrainements devront être de plus en plus longs et intégrer de plus en plus d'intensité. A partir de décembre, j'intégrerai également 2 ou 3 séances complémentaires (course à pied) au cours de la semaine.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire