lundi 9 novembre 2009

Course à pied

Hier, en début de soirée, je suis allé faire une séance de course à pied en compagnie de Bertrand et de Julien. Ayant effectué un entrainement en vélo dans l'après-midi, je pensais qu'on ferait juste 4km à plat, tranquillement. En réalité, on a fait 10km ... les 2 premiers kilomètres on discutait, puis au fil des foulées la conversation est devenue de plus en plus hachée pour s'éteindre complètement au 4ème kilomètre !




J'ai commencé assez rapidement à avoir mal aux jambes : je n'ai effectué que 4 ou 5 séances de course à pied depuis que j'ai quitté le lycée, soit 5 ans maintenant. Et à chaque fois, c'était sur des distances aux alentours de 4km ! Sur les quais de Saône, mes 2 compagnons ont accéléré une première fois l'allure ce qui m'a décroché légèrement. J'ai eu l'idée de changer complètement de foulée : jusqu'alors j'effectuais des petites foulées répétitives, que j'ai changées pour de longues foulées très amples avec un long temps de suspension en l'air. L'effet a été immédiat : je leur suis revenu dessus sans trop de peine, et mes muscles me faisaient moins souffrir, probablement car je ne sollicitais pas tout à fait les mêmes fibres.

Leur seconde accélération, dans les 500 derniers mètres avant la seconde traversée de la Saône, m'a été fatale : je les ai vus prendre le large mètre après mètre sans rien pouvoir faire. Ils m'ont attendu sur le pont afin de finir la sortie groupé. Après avoir récupéré un petit peu, je me suis fait achever dans la montée d'une trentaine de marches d'escalier. Cette fois j'étais cuit, les jambes ne montaient plus ...

Aujourd'hui, malgré une séance d'étirements hier soir, j'ai les jambes qui me tiraillent de toutes part ! Ca faisait longtemps que mes muscles n'avaient pas réagis ainsi ... probablement car je ne leur en avais jamais demandé autant (en course à pied) !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire