samedi 9 février 2013

Bi-quotidien majorquin

Aujourd'hui, j'ai fait un entraînement bi-quotidien. En fin de matinée, nous avons eu l'opportunité de tester des prototypes du matériel de la marque Mérida.


Nous étions un groupe d'une vingtaine de testeurs, et nous avons roulé sous la conduite de capitaines de route chargés de nous confectionner un circuit et de réguler l'allure. Le but était d'éviter que les testeurs n'aillent se perdre dans la pampa d'une île qu'ils ne connaissent pas.

Niveau matériel, le vélo était impeccable. Et très bien équipé : j'ai pu rouler avec un groupe électrique Di2, auquel je me suis adapté très rapidement. Le seul inconvénient venait des pneu de 25 (au lieu de 23 auquel je suis habitué), ce qui gêne le rendement et les sensations ressenties. Les mécanos m'ont expliqué que c'était un choix volontaire, les autres testeurs souhaitaient des vélos confortables ...


On est parti rouler le matin, sous un vent fort. Le long de la mer, vent de travers, ça a été l'enfer. J'ai été discipliné, je suis resté à ma place (côté vent) et j'ai souffert. Quand on a bifurqué et pris un vent favorable, j'étais à deux doigts d'exploser. Nos guides nous ont ensuite mené sur des petites routes serpentant au milieu des champs. C'était des routes qui semblaient ne mener nulle-part, que je n'aurai jamais prises si j'avais été seul, mais qui étaient vraiment sympathiques. Je suis très content de cette sortie.


L'après-midi, entre deux sessions de travail, on a pu de rouler un peu moins d'une heure. Le vent s'était calmé, ça a été moins difficile de rouler. On a de nouveau fait une sortie sympathique. Demain, notre session de travail ne devrait durer que la matinée, et nous laisser toute l'après-midi de libre pour aller rouler. On compte s'attaquer aux montagnes de l'île !



Consultez notre sortie du matin, et celle de l'après-midi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire