mardi 7 mai 2013

Décrassage post-course

Hier en milieu d'après-midi je suis allé faire un décrassage. Le but du décrassage est d'éliminer les toxines qui seraient restées dans les muscles suite à la course d'hier (consultez le récit du grand prix de St Vulbas), afin de nettoyer l'organisme et lui permettre de mieux encaisser les entraînements à venir.


J'ai pédalé tranquillement à travers champs. Le niveau d'effort était très bas, mon cardio n'a jamais du dépasser les 105bpm hormis sur deux petits bosses. Ca a été une sortie de touriste, à observer le paysage et écouter le vent souffler. J'ai volontairement choisi des routes bucoliques et sans circulation afin que la sortie soit calme tant physiquement que nerveusement.


Je suis rentré chez moi, me suis changé en vitesse et j'ai à nouveau enfourché mon vélo pour me rendre chez le kiné. La transformation a été digne des power-rangers : le cuissard s'est transformé en short, le maillot en t-shirt, les chaussures avec cales ont été remplacées par une paire de baskets, et le cardio est resté à la maison.


La séance de kiné a commencé par du travail sur presse afin de poursuivre le renforcement musculaire de mes genoux. Il a continué par des étirements, puis de nouveau de la presse. Enfin, j'ai terminé la séance par 20 minutes de stepper elliptique, avec du fractionné 30/30 (30 secondes à fond, 30 secondes de récupération). Après plus d'une heure de kiné, j'ai ré-enfourché mon vélo et je suis rentré chez moi calmement.

Consultez les données de la partie cycliste.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire