mercredi 25 mars 2015

Encadrement arrosé

Mercredi après-midi, j'ai effectué ma traditionnelle sortie d'encadrement des minimes du Lyon Sprint Evolution sous un ciel légèrement humide et en affrontant un petit vent frais.

Débordé par mes activités professionnelles depuis quelques jours, c'est exceptionnellement en voiture que j'ai rejoint le vélodrome. Une fois le vélo déchargé et les chaussures enfilées, j'ai pris la direction du groupe des minimes. J'ai pris la tête du groupe, les 5 enfants se sont placés dans ma roue et Daniel a fermé la marche pour s'assurer que tout le monde suive et pour m'alerter en cas de soucis. La présence d'un adulte en fin de groupe me rassure : je peux me concentrer sur le parcours et sur l'allure à adopter (un grand merci au capteur de puissance, une aide précieuse pour réguler mon allure) sans avoir à me retourner régulièrement pour vérifier que tout le monde suive. En cas de problème, je sais que Daniel (ou l'adulte qui m'assiste) m'avertira.

On a commencé par s'échauffer sur la piste cyclable reliant le vélodrome au Parc de Miribel Jonage. La route étant mouillée, j'ai été content de mener le groupe : aucune roue devant moi ne soulevait l'eau tombée sur le bitume. Dans les virages, j'ai été prudent comme d'habitude : j'avais prévenu dès le briefing de départ qu'il faudrait être prudent dans les virages et lors de la traversée de la passerelle de Miribel, qui est toujours glissante. Malgré mon avertissement, on y a frôlé l'incident mais une excellente maitrise de son vélo de la part d'un des enfants lui a permis de ne pas tomber et de n'entraîner personne au sol quand sa roue s'est dérobée.

On a ensuite attaqué le coeur de la séance : deux montées de 4 à 5 minutes, avec les deux premières minutes à une allure course puis une récupération jusque dans les derniers hectomètres. Les montées se sont terminées par un sprint jusqu'au sommet. J'ai accompagné les meilleurs jusqu'en haut, puis on a fait demi-tour pour aller chercher les derniers qui étaient accompagnés par Daniel. Ca m'a fait plaisir de voir que les premiers sont allés chercher les autres, qu'ils ne sont pas égoïstes et qu'il y a de la camaraderie entre eux.

On est ensuite rentré au vélodrome sans encombres. Ca m'a fait une sortie de 39 kilomètres, ça a été court (contrairement au nettoyage de ma monture pour la remettre à neuf).

Consultez notre parcours.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire