vendredi 5 février 2016

Une préparation sur de bonnes bases

Ma préparation pour la saison 2016 se poursuit. Après 3 hivers d'utilisation et de collecte des données de puissance, je peux désormais comparer ma préparation par rapport aux années précédentes. Ci-dessous, la courbe violette de l'année 2016 montre mes meilleures valeurs de puissance depuis le premier janvier vis à vis de mes meilleures valeurs de puissance entre le 1er janvier et la première course de l'année.


L'outil est intéressant car il permet de voir les améliorations obtenues et les régressions. La préparation étant en cours, il est normal qu'il y ait encore des lacunes ... j'espère qu'elles seront comblées d'ici mi-mars (la période prévue pour ma reprise) et que l'ensemble sera consolidé. Sachant qu'en 2014 et en 2015 je me suis fait éjecter du peloton à mi-course lors de ma reprise, il sera important de progresser sur l'ensemble si cette année je veux me lancer sur de meilleurs rails.


Ces meilleurs rails, je pourrai les emprunter si (et seulement si) les autres usagers ne m'envoient pas dans le décor. J'ai repris mes statistiques des incidents de chaque sortie et je peux vous dire que c'est peu glorieux. Ce midi, un camion sans sa remorque a doublé un petit camion qui me doublait sur une route ou la largeur ne permet pas à deux voitures et un vélo de tenir côte à côte. J'ai roulé dans le fossé de ma propre initiative, tout en constant que le camion qui doublait le camion roulait aussi dans le fossé de l'autre côté. Mercredi, en encadrant la sortie des cadets du Lyon Sprint Evolution, je me suis positionné à un endroit clé du circuit sur lequel ils tournaient afin d'assurer plus facilement leur sécurité ... ce que j'ai vu en 20 minutes a de quoi donner des sueurs froides. Le virage n'a aucune visibilité et la pente y est à 15%. Les voitures y descendent à fond pour ne pas freiner, les voitures qui montent veulent profiter de leur lancée ... ajoutez à ceci des téléphones tenus en main pour 1/5ème des véhicules, des averses trempant le goudron et le rendant glissant, et vous obtiendrez un cocktail mortel. Certaines personnes ne se rendent pas compte des dégâts qu'infligent une tonne d'acier y compris sur une autre tonne d'acier.


En attendant, les conditions météo sont plutôt bonnes et permettent de rouler sans le bonnet et sans veste thermique. La température moyenne de mes sorties en janvier 2016 est de 9,4° contre 6,5° pour le mois de janvier 2015. C'est plus agréable de rouler avec 3° de plus ... sans compter que la DDE ne déverse pas des tonnes de sel corrosif pour nos montures. Bon, j'avoue qu'aujourd'hui j'ai vu des oiseaux que je ne vois jamais aussi tôt dans l'année ... pourtant, quand j'avais vu les oiseaux migrateurs descendre plus tôt que d'habitude, j'avais anticipé un hiver froid et rigoureux qui n'a finalement pas eu lieu. Si on ne peut plus se fier aux oiseaux migrateurs ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire