jeudi 8 mai 2008

125km d'entrainement en beaujolais

En ce jour férié, destiné à fêter la victoire des soldats alliés sur les soldats de la coalition, j'ai une fois de plus chevauché ma monture afin de parcourir les routes du beaujolais.

Au programme du jour : un long échauffement sur les quais de Saône afin de rejoindre Villefranche, puis un long faux plat montant jusqu'à Denicé, une suite de creux et bosses puis une longue montée jusqu'au Saule d'Oingt, une route en balcon menant à Oingt, une longue descente jusqu'à la vallée de l'azergues que j'ai remonté quelques kilomètres, une montée jusqu'à St vérand, une descente jusqu'à la vallée du Soanan, la montée jusqu'à Sarcey, un creux suivi d'une bosse jusqu'à St romain de popey, une route en balcon jusqu'à Savigny, une descente sur St bel, la remontée jusqu'à St pierre la palud, une descente vers Sourcieux les mines, la montée jusqu'à Lentilly, une suite de creux et bosses jusqu'à Limonest en passant par La tour de salvagny et Dardilly, la montée jusqu'au mont Verdun, la longue descente jusqu'à Vaise puis un retour à la maison via les quais de Saône ...

Bilan de la journée : 125km pour 2100m de dénivelé ! Ceux qui connaissent la région se rendront compte que le parcours est diversifié : les longues côtes sont alternées avec les courtes bosses plus ou moins pentues. J'ai pris beaucoup de plaisir au cours des 4h40 de selle qu'aura durée la sortie : les paysages étaient superbes, je me suis vraiment fait plaisir dans les montées au point d'en terminer certaines au sprint ! J'ai lâché les chevaux sur la fin du parcours, et me suis rendu compte qu'après plus de 100km de bosses à bon train, j'en avais encore sous la pédale ! C'est plaisant de se sentier bien de nouveau ! Je termine très fatigué, mais tellement content de moi ...

Je constate qu'après 3 longues sorties en bosses en 3 semaines (100km dans les monts du lyonnais lors des 1000 Bosses, 110km dans le beaujolais samedi dernier et 125km dans le beaujolais aujourd'hui) je passe de mieux en mieux les bosses. Depuis le début de l'année, j'avais juste fait 2 petites sorties (70km) dans le beaujolais et 2 ou 3 sorties escarpées en février lors du stage en Espagne ...

Je pense désormais que ma contre-performance au cours des 1000 bosses est plus liée au fait que je n'avais pas fait de bosses avant de m'aligner sur l'épreuve, et que mon corps à mal réagi lors de l'enchaînement des montées ... ensuite, je n'ai pas réussi à récupérer suffisamment avant la course de St genis laval, ce qui m'a amené au fond du gouffre. Me revoici de nouveau sur la pente ascendante ... en route vers le prix de Chalamont lundi 12 mai, les 3 cols dimanche 18 mai ...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire