samedi 16 mai 2015

Arbitre au Prix de Tramoyes

Comme l'année dernière, j'ai participé à l'organisation du Prix de Tramoyes, une épreuve organisée pour la deuxième année par mon club. Comme l'année dernière, j'ai tenu le rôle d'arbitre (il ne faut plus dire commissaire, mais c'est la même chose qu'avant) ... et comme l'année dernière, j'ai compris les différents problèmes auxquels sont confrontées chaque week-end les personnes en charge d'établir des classements.


Le gros point noir cette année, ça a été les dossards mal épinglés. Ou épinglés au mauvais endroit : le podium était à droite de la route, les dossards placés au milieu du dos étaient parfois illisibles. Pour d'autres, le dossard était mal attaché et se repliait sur lui-même ... au fil des tours, on finissait par le voir et il fallait ensuite le retenir pour les tours suivant en faisant l'association avec le maillot et la position dans le peloton. Bon courage quand vous devez jouer aux devinettes avec une dizaine de coureurs !


Le deuxième point noir concerne les échauffements pendant que d'autres épreuves sont en cours. Le pire, c'est que certains continuent à passer sur la ligne pendant l'arrivée d'un peloton ... vous vous retrouvez avec 25 personnes qui sprintent, qui coupent la ligne devant vous en moins de 5 secondes, et au milieu du paquet vous avez des personnes sans dossard (ou avec la main cachant leur dossard) ... bon courage ! Le règlement demande à ce que les personnes s'échauffant portent un gilet jaune. Il est inesthétique certes, mais il facilite le travail des arbitres et celui des signaleurs. Un grand merci à ceux qui jouent le jeu et qui le portent.

Enfin, si cette année on a été mieux organisé sur le podium ce qui nous a permis d'établir sans soucis des classements sur 3 des 4 courses, pour la 4ème l'enregistrement au dictaphone a été loupé sur une dizaine de coureurs ... j'ai fait une erreur de manipulation, c'est dommage car jusque la on était impeccable malgré la difficulté des dossards peu visibles. Je m'excuse auprès des quelques coureurs de 3ème catégorie FSGT qui ne figurent pas dans le classement alors qu'ils ont bien franchi la ligne d'arrivée. Perturbé par la résolution de ce problème de dictaphone, j'ai oublié de changer le décompte-tour ... les coureurs ont effectué leur sprint sans remarquer que le panneau affichait "1 tour à couvrir". Cependant, comme la cloche avait tinté lors de leur précédent passage, ils savaient que c'était l'arrivée.


En dehors de ces petits couacs, c'est une expérience plaisante que je renouvèlerai volontiers l'année prochaine si une 3ème édition est organisée. Ou peut-être même plus tôt, lors du cyclocross si nous en organisons à nouveau un cet hiver.

Merci à tous les participants pour leur bonne humeur et leur sourire. Merci à tous ceux et celles qui ont oeuvré au bon déroulement de l'épreuve : signaleurs, motards, chauffeurs, personnes à la buvette et aux inscriptions, secouristes, ... sans qui l'épreuve n'aurait pas pu se tenir. Et sans qui je n'aurais eu aucun classement à établir.

Vous pouvez consulter :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire